Des mots pour être mieux, pour être Soi

Archives mensuelles : mars 2014

Qui va mal dans ma famille ?

 

Qui va mal dans ma famille? blog Auxiliaire ÊtreIl y a quelques jours une maman me téléphone, elle souhaite prendre un rendez-vous pour son fils de 16 ans, appelons-le Thomas. Il souffre de douleurs chroniques, après une dépression pour laquelle il a été hospitalisé. Elle-même a souffert de dépression profonde.

Tout s’est déclenché lorsque le père du garçon est devenu tétraplégique. Plusieurs décès se sont également produit coup sur coup dans la famille proche, et Thomas en  a été très affecté. La maman m’explique que lorsque le père est sorti de l’hôpital, le médecin a déconseillé formellement que père et fils vivent ensemble à la maison. Suite à un accord commun pris lorsqu’il était encore en bonne santé, le papa a été placé.

Qui va mal dans ma famille? blog Auxiliaire ÊtreEt donc ce jeune homme est en souffrance. Est-ce pourtant lui qui doit consulter ? Est-ce lui qui a un problème ? Selon moi, il a surtout besoin qu’on le laisse tranquille. Ce garçon de 16 ans porte déjà un lourd fardeau, il assume des événements qui ne sont pas de son ressort. Il a déjà consulté, mais ça ne se passe pas bien. Pourquoi devrait-il voir un psy, comme s’il était responsable de ce qui se passe ?

Une loi de la vie dit que les enfants sont innocents, qu’ils n’ont pas à porter leurs parents. Dans ce cas, c’est la mère qui doit consulter. Cela ne veut pas dire que « tout est de sa faute » mais simplement que dans l’ordre des choses, les parents assument ce qui leur arrive et les enfants ne portent pas le fardeau de la vie de leurs parents.

L’enfant, tant qu’il n’est pas adulte, se contente de recevoir la Vie, l’Amour, et quand il a suffisamment reçu il pourra donner et assumer. Dans certaines approches thérapeutiques on peut inviter la famille entière à consulter, mais laisser Thomas consulter seul, même s’il est demandeur est selon moi une erreur.

Qui va mal dans ma famille? blog Auxiliaire Être« Le porteur de symptôme » n’est pas nécessairement celui qui doit entreprendre une démarche thérapeutique…  La bonne nouvelle c’est que le travail de la maman en Constellations Familiales aura forcément un impact sur la souffrance de son fils, car cela le soulagera d’un poids qui n’est pas à lui. Toute la famille en fait bénéficiera de cette démarche car les choses, à un niveau subtil, reprendront leur place pour chacun.

Donc en conclusion, si votre enfant va mal… Demandez-vous qui doit consulter!

Maryse

 

Photos Flickr: 1: phphoto2010, 2: guzzphoto, 3: Helga Weber

La méthode TOOLS : des outils pour changer de vie !

Outil n°3 : L’autorité intérieure

 

la méthode Tools sur le blog d'auxiliaire ÊtreVoici donc le 3ème outil proposé par la méthode Tools. Pour rappel, la méthode Tools vous permet de résoudre en toute indépendance des problèmes de tous les jours grâce à des ressources que nous possédons tous.

Bref, de changer en vous ce qui vous dérange, et ce par vous-même,  sans faire appel à un psy. Pour plus d’infos sur la méthode Tools, voir mon article d’introduction : « La méthode Tools : des outils pour changer de vie » .

 

Quand utiliser cet outil ?

Nous connaissons tous cela à un moment ou l’autre de notre vie. Brossons d’abord le tableau : face à une ou plusieurs personnes dont l’opinion nous concernant est importante à nos yeux, nous faisons un « blocage ». Que ce soit pour parler en public ou pour nouer un contact, nous nous sentons gauches, bouche sèche, tremblements, cerveau paralysé… On se dit généralement que c’est lié à une personne particulièrement intimidante, ou que l’enjeu est important…

La méthode Tools - outil n°3En fait, ce fameux blocage révèle surtout une insécurité intérieure, un manque d’assurance dont on n’est parfois pas conscient en dehors des situations déclenchantes.

Les conséquences de ces difficultés à communiquer peuvent être importantes dans notre vie relationnelle voire professionnelle.

En plus, le manque de confiance en soi semble vraiment difficile à éliminer !

 

Pour résoudre cette difficulté, les auteurs de la méthode Tools font référence à ce qu’ils appellent l’Ombre.

L’Ombre est une partie inconsciente de nous-mêmes que nous refusons, une partie de nous dont nous avons profondément honte. Selon C.G.Jung,  cette Ombre détermine notre perception de nous-mêmes et relève de la nature humaine. C’est en cherchant à la dissimuler aux yeux d’autrui que nous nous bloquons.

Comment sortir de ce manque d’assurance ? En utilisant…

La force supérieure de l’expression de soi

Rappelez-vous, pour résoudre nos problèmes quotidiens les auteurs s’appuient sur des Forces qui nous dépassent mais que nous possédons tous.

Ici, Nous faisons appel à une Force qui nous incite à nous montrer, à nous exprimer tel que nous sommes, dans notre vérité et notre authenticité, sans nous soucier de la réaction des autres. Tout se passe comme si nous étions plongés  dans notre expérience présente, et que cette Force de l’expression de soi agissait à travers nous, que ce soit dans la parole, l’écriture, la pratique d’un sport…  Nous cessons de réfléchir, nous sommes « en phase », « dans le flux » pour reprendre le concept de Mihaly Csikszentmihaly dans son livre « Vivre », état qu’il présente comme la clé du bonheur.

La méthode Tools - outil n°3Quand nous sommes reliés à cette Force de l’expression de soi, nous sommes reliés à notre moi profond, intérieur, qui possède sa propre autorité.

En grandissant, nous cherchons de plus en plus l’approbation des autres, et nous nous détournons de ce moi intérieur. Pire, comme nous devons cacher ce qui risque de déplaire, nous enfouissons dans notre moi intérieur ce qui nous paraît inacceptable en nous, transformant cette belle partie de nous-mêmes en quelque chose que nous méprisons : l’Ombre.

Donc, ce qui nous apparaît comme ce qu’il y a de pire en nous, est en fait la porte vers notre moi intérieur, et donc notre force d’expression… On ne peut vraiment s’exprimer que lorsque cette porte est ouverte.

Quel est l’outil puissant qui nous permet d’ouvrir cette porte ? C’est l’autorité intérieure, autorité que l’on acquiert en s’exprimant depuis son être profond.

Comment faire ?

L’outil utilisé transforme donc l’Ombre en une Force d’expression.

Il y a 3 étapes :

1.     Visualisez une image de votre Ombre ; pour cela, projetez devant vous vos sentiments d’insécurité jusqu’à ce qu’ils prennent la forme d’un être apparent. Faites plusieurs essais, et ne vous préoccupez pas si l’image change. Exercez-vous jusqu’ à ce que vous perceviez facilement une réelle « présence » chaque fois que vous l’invoquez.
2.     Au moment où vous vous trouvez devant un auditoire, réel ou imaginaire (si vous êtes en train de vous exercer) visualisez votre Ombre à vos côtés, en train de vous regarder. (L’auditoire peut être composé d’une ou de plusieurs personnes). Détournez votre attention de l’auditoire et focalisez-vous sur l’Ombre. Sentez qu’un lien indestructible vous unit l’un à l’autre ; ensemble, unis, vous n’avez plus rien à craindre.
3.     Ensemble, l’Ombre et vous, tournez-vous vers l’auditoire et criez intérieurement : « ECOUTEZ ! » Ce n’est pas une demande, c’est un ordre.  Vous le sommez d’écouter ce que vous avez à lui dire. Restez concentré sur le lien avec l’Ombre, et sentez comme l’espace s’ouvre et se libère, et comme la force d’expression « s’écoule » à travers vous.

Il est bien sûr recommandé de s’entraîner seul, de manière à pouvoir enchaîner rapidement les 3 étapes et utiliser l’outil dans le feu de l’action, devant une personne ou un public bien réel. Cela doit devenir naturel !

En résumé…

La méthode Tools - outil n°3Chaque fois que vous êtes en représentation, que vous craignez le jugement d’autrui : un entretien d’embauche, une réunion importante, un exposé en public, une discussion entre 4 yeux… Utilisez l’outil avant, lorsque vous anticipez la rencontre, mais aussi pendant l’événement. Non seulement vous surmonterez votre timidité, mais vous acquerrez plus d’empathie pour autrui, car vous serez plus authentique et plus en contact avec vos émotions.

 

Personnellement cet outil me parle beaucoup, car il met en œuvre une réunification intérieure ; nous ne pouvons être dans notre puissance si nous sommes intérieurement divisés. Qu’en pensez-vous ?

A bientôt pour l’outil n°4 : « Le flux de gratitude » !

 

Photos Flickr: 1: _Marie Claude_, 2: tonyhall, 3: lennox_madough, 4: Kara Allyson