Des mots pour être mieux, pour être Soi

Archives mensuelles : septembre 2013

Qui n’a pas de problèmes ?

problèmePetits ou grands, insignifiants ou dramatiques… ils nous pourrissent la vie. Les difficultés, les obstacles semblent faire partie intégrante de l’existence de chacun. Et avec eux, un cortège de tensions, peurs, stress, colères, culpabilités, tristesses, ruminations incessantes… bref de la souffrance.

Tout cela est-il vraiment inévitable ? Et si nous y regardions d’un peu plus près ?

Observons notre vie, d’abord.

Combien de fois ne nous sommes-nous pas inquiétés pour rien ? Nous passons souvent notre temps à anticiper des difficultés qui ne se produisent pas, le moment venu. Nous imaginons que ceci ou cela va se passer, nous nous voyons en train de réagir, le petit film dans notre tête se déroule tout seul, et déjà maintenant l’émotion monte : peur, colère… Bref, nous nous gâchons la vie à l’avance. Et souvent pour rien ! Que pouvons nous faire, en effet, puisque cette situation n’existe pas ? En fait, 90% des problèmes que nous craignons voir apparaître dans le futur n’arrivent tout simplement pas… Et ne me dites pas que c’est à cause des précautions prises ; la plupart du temps, le « problème » est resté une préoccupation n’ayant débouché sur aucune action concrète…

Ouf, il ne reste plus que 10%. On avance ! 😉

solution D’autres problèmes sont liés à des situations passées, qui perdurent peut-être encore dans le présent. Ou simplement quelque chose ne va pas, là, maintenant.

Dans ce cas, 2 possibilités :

Soit nous ne pouvons rien changer à la situation, et/ou elle ne peut évoluer d’elle-même.

Il ne nous reste donc qu’à l’accepter. COMMENT ? Accepter ? Alors qu’il m’a dit… qu’elle a fait… que… que… et la colère monte, ou le désespoir. C’est dur à avaler, mais si www.wutransfers.com nous ne pouvons rien faire, nous ne pouvons rien faire. Ce qui a eu lieu a eu lieu. Le vivre mal ne peut que nous faire du tort, engendrer une souffrance inutile. Souvent cette souffrance est ce sur quoi on se construit, on finit par s’attacher à elle. Mais chacun a le choix, nous avons toujours le choix d’accepter de souffrir ou de ne pas souffrir. Si c’est trop difficile, il est toujours possible de se faire aider.

solution Soit nous pouvons agir : mettre des solutions en œuvre, ou nous retirer de la situation problématique.

Pouvons-nous agir tout de suite ? Ok, faisons-le. Ce n’est pas possible maintenant ?  Alors mettons le « problème » de côté, pour y revenir en temps utile. Ou peut-être la situation peut-elle changer d’elle-même, auquel cas il n’y a rien d’autre à faire qu’attendre le changement, tout en acceptant ce qui est maintenant. Dans tous les cas, si nous sommes envahis par des pensées ou émotions négatives, nous ne pouvons que difficilement accéder à une solution juste. Résoudre ce qui demande à l’être suppose un lâcher prise. Nous avons peur ? Nous sommes stressé ou en colère ? Reconnaissons ces émotions, prenons du recul afin de nous libérer de la charge émotionnelle : respirer, méditer, faire une ronde EFT… Il s’agit de laisser une ouverture à la nouveauté, à la créativité, à un certain détachement mental et émotionnel. Laisser de la place à l’intuition, chercher de l’information objective, élaborer un plan d’action… En ayant confiance que les réponses ou les ressources justes se présenteront quand nous en aurons besoin.

En un mot, un problème, c’est une situation que l’on solutionne, que l’on quitte ou que l’on accepte. Le reste n’est qu’un fardeau inutile que nous nous imposons…

Alors ? Qui a encore un problème ici ? 😉

Si le problème a une solution, il ne sert à rien de s’inquiéter. Mais s’il n’en a pas, alors s’inquiéter ne change rien »

Proverbe Tibétain, ou Bouddha, ou le Dalaï-Lama…

  Inspiré entre autres de : « Le pouvoir du moment présent » Eckhart Tolle, éditions Ariane

photo1 Guirec Lefort

photo 2 Nasir Jones

photo 3  Marc Lagneau

Pour lire ou ajouter un commentaire, cliquer tout en bas!

méditer en faisant la vaisselle!Quoi ? Il n’y a pas de rapport, me direz-vous.

Et bien si, justement ! Méditer, ce n’est pas seulement s’asseoir en lotus, fermer les yeux et regarder ses pensées défiler. Méditer, c’est un art de vivre, une manière d’être au quotidien ! A tout moment de la journée en fait vous pouvez méditer, car méditer c’est tout simplement être pleinement présent, ici et maintenant. Être là, entièrement conscient de ma respiration, de mon corps, de mes gestes, quoi que je sois en train de faire. Pas occupé à penser au passé, ni au futur, mais en train de vivre profondément ce moment, cette réalité présente.

Que faites-vous d’habitude quand vous faites la vaisselle ? Vous pensez à la dispute d’hier avec Belle-maman. Ou à la pelouse à tondre tout à l’heure car il va pleuvoir ce soir. Heureusement, dès que la vaisselle sera finie vous allez pouvoir vous offrir une bonne tasse de café (ou de Coinstar money transfer thé). Et vous vous dites : un bon moment en perspective… finissons vite cette foutue vaisselle !

Mais en fait, une fois devant votre tasse, vous pensez au repas du soir, ou de nouveau à la pelouse ou à Belle-maman. Ou à autre chose encore. Et vous ne profitez pas vraiment de votre moment de détente, vous ne savourez pas vraiment la chaleur et le parfum du café (ou du thé), vous n’appréciez pas pleinement la richesse de son goût, vous n’apercevez pas le rayon de soleil sur la nappe…

Vous n’êtes pas là, vous n’êtes pas présent, donc VOUS NE VIVEZ PAS VOTRE VIE…  car rien d’autre n’existe sinon l’instant présent, ici et maintenant !

méditation Alors la prochaine fois que vous laverez la vaisselle, ne pensez à rien d’autre qu’à laver la vaisselle. Sentez la chaleur de l’eau, observez la délicatesse des petites bulles de savon, la douceur des surfaces humides, la beauté des tasses et des verres brillants et propres… Restez conscient de votre respiration régulière, de vos gestes maîtrisés, de votre corps debout devant l’évier…

Soyez là, présent à vous-même, à ce qui s’offre à vous, et appréciez pleinement le bonheur, la grandeur d’être simplement vivant ici et maintenant, profondément présent à vous-même en cet instant précis, en pleine conscience.

Eh oui, c’est aussi ça, méditer : être simplement là, attentif à la réalité présente, à notre être, instant après instant !

Si vous avez peu de temps pour vous, pour vous poser, pensez à l’histoire de la vaisselle !

Consacrez au moins 5 minutes par jour à vivre pleinement le moment présent : en vous brossant les dents, en prenant votre douche, en vous asseyant dans la voiture, avant de démarrer, dans les files ou au feu rouge… Vous entrerez en contact, ne fut-ce que 5 minutes, avec la joie d’être là, présent, en vie !

Cela suffit déjà pour que vous poursuiviez votre journée en vous sentant plus serein et paisible.

Bonne méditation et  à bientôt !

 

Références de lecture:

« Le miracle de la Pleine Conscience » Thich Nhat Hanh, éditions L’Espace Bleu

« Le pouvoir du moment présent » Eckhart Tolle, éditions Ariane

 Si vous souhaitez faire un commentaire, il faut cliquer tout en bas!

photo 1: Emma Broadcasting

photo 2: pjsixft

 

Blog Auxiliaire ÊtreBienvenue sur le blog d’Auxiliaire-Être!

Dorénavant, les articles seront publiés sur ce support indépendant du site auxiliaire Être.

Ainsi, le contenu purement informatif sera séparé des activités « locales », ce sera donc plus clair pour vous cher lecteur! Et je pourrai aussi me « lâcher » plus librement pour aborder les sujets qui m’intéressent… la méditation, l’intuition, le développement spirituel… il y aura aussi des résumés de livres…

Alors à très bientôt!

 

Ps: je devance votre question 😉 : « Pourquoi tant de marguerites? »

La photo d'Auxiliaire-ÊtreIl y a quelques années, j’ai craqué pour cette photo, maintenant en arrière plan du site www.auxiliaire-etre.eu. Je me suis promis alors de l’utiliser lorsque je serais un jour présente sur le web. C’est chose faite! Par souci de cohérence, j’ai continué dans la même veine. Et puis j’aime bien ces fleurs, qui représentent la simplicité, la joie et l’amour. Tout ce que j’aimerais transmettre!

A bientôt pour de nouvelles lectures!